AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Lacey N. Jackson-Lewis
→ messages : 320
→ job : Infirmière à l'hôpital de Woodsland
→ quartier : Appartement 1723 Lamerie Way ☼ Sterling ridge.
→ avatar : Sophia Wonderful Bush ♥
→ crédit : Aleysia la magnifique ♥
→ multinick : Non mon capitaine. Un c'est déjà bien.


a pinch of salt
→ âge du perso: 26 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Lun 28 Nov - 17:56



Lacey, Nalaa, Spencer Jackson-Lewis.

NOM: Jackson-Lewis PRENOMS: Lacey, Nalaa, Spencer AGE: 23 ans PROFESSION: A la recherche d'un emploi. QUARTIER: Sterling ridge AVATAR: Claire SexyHolt CHALLENGER: CAP, c'est oui ! J'aime les défis.



Un caractère.


Mieux vaut un mauvais caractère que de ne pas en avoir un propre à soit même. Qui a un caractère parfait, qui n'a pas de défauts ? Personne, c'est bien connu et Lacey n'échappe pas à la règle. Une femme sans défauts n'est pas une femme, non c'est un mensonge, un mirage. La réalité c'est que se sont nos qualités et nos défauts réunis qui font de nous ce que nous sommes. Chacun d’entre nous est différent par ce cocktail personnel et individuel de défauts et qualités.

Ange ou démon, le choix est difficile, mi-ange mi-démon c'est tout elle. Parfois, elle peut-être adorable et d'une minute à l'autre c'est terminé, là voilà insupportable. Méfier vous donc, de ces aires angéliques, pas qu'elle soit démoniaque non. Mais, si vous faites un faux pas, elle risque de vous en faire baver, c'est bien vrai que là jeune femme n'est pas rancunière mais, plutôt Hyper-Rancunière. C'est de loin, un des gros défauts de la demoiselle. C'est vrai que pour la moindre réflexion ou petit pique, elle peut prendre la mouche. Vous en vouloir pendant des mois, pour une chose qui au finale était plus que banale et sans intérêt. Mais, pour la jeune femme avouer ses tords, est une chose devenue avec le temps presque irréalisable.
Mise à part cette rancune peu contrôlable, Lacey est une jeune femme que les épreuves de son passé, on rendue moins vulnérable et surtout plus forte face au monde d'aujourd'hui, devenu dur et incertain. Elle s'est endurcit par cela et arrive à garder la tête haute, malgré tout. Un peu trop parfois. Au point, de ne pas vraiment exprimer ses sentiments. Surtout quand il s'agit de peine. Elle garde tout pour elle au point, que parfois, la pression est trop forte et qu'elle explose. Elle vide son sac et pas toujours au moment le plus opportun. Aujourd'hui, elle à réussit à dépasser son histoire et à s'en servir comme force et non plus comme un poids qui pèse sur sa vie, car longtemps elle n'a pu reprendre le dessus sur toute cette haine et cette peine qu'elle avait en elle, maintenant, sa haine c'est traduit en une motivation sans faille, qui fait d'elle une femme complète et accomplie. Lacey est donc, une jeune femme décidée, dans la vie quotidienne comme dans les affaires. C'est peut-être là, ça plus grande qualité. Lorsqu'elle veut quelque chose, elle se bat corps et âme pour l'obtenir et cela marche à tous les coups ou presque, car quand elle échoue, elle fait tout pour rectifier le tir, même parfois jusqu'à se mettre une telle pression qu'elle n'a vraiment plus le droit d'échouer, car mentalement ce serait une déception immense pour elle.
Lacey est manipulatrice, elle aime jouer avec les gens qu'elle croise, les faire tourner en bourrique au final. Et ça lui va tellement bien. Etant donné que, personne ne s'en doute, non, il faut dire qu'elle ne le porte pas sur elle, non elle fait plutôt sage, mais il faut se méfier des apparences parce que Nalaa est une véritable garce quand elle veut ! Elle peut vous en faire baver, sans raison juste parce qu'elle en a décidé ainsi, c'est injuste, mais la vie est injuste de toute manière, alors a quoi bon se désoler de son comportement ? Les hommes sont ses cibles favorites, leur faire croire monts et merveilles pour au final les laisser tomber à l'instant crucial. Vous imaginez bien Lacey, draguer un homme, se retrouver dans une chambre avec lui, commencer à faire monter la température et au moment où il s'y attend le moins, l'attacher aux barreaux du lit avec des menottes et le laisser seul, avouez le, vous y avez pensé. C'est tout elle, capricieuse, manipulatrice, garce. C'est trois adjectifs la qualifie très bien. A merveille. Mais, ce ne serait pas amusant si elle n'était que ça. Oui, bien entendu Lacey a une faille. Sa jalousie. Difficile a vivre comme maladie. Mon dieu, c'est surement son plus grand défaut. Elle ne supporte pas qu'on approche ses proies. Encore, quand ce ne sont que ces proies cela passe pour une jalousie toute simple. Mais quand il s'agit de ses proches et notamment Julian, là c'est une jalousie maladive. Elle ne veut pas se l'avouer, pour elle, elle ne l'est en aucun cas, pourtant, son comportement prouve le contraire. Avait-elle besoin d'aller voir l'ex du jeune homme pour la mettre en garde ? Non. Elle préférait prendre les devants.
Exigeante envers elle-même, elle fait partie de ces femmes qui ne s'accordent aucun instant de faiblesse ou même de doute, accentuant de cette manière, son caractère perfectionniste, mais, ce trait de caractère venant s'ajouter à son dynamisme naturel et la détermination dont elle fait preuve depuis petite lui ont donné la chance de jusque là, réussir tout ce qu'elle a entrepît. Lacey n'est pas exigeante qu'envers elle même mais également envers l'environnement qui l'entoure, c'est pour cela qu'est maniaque, est pas qu'un peu. Non, une manie de tout ranger c'est emparé d'elle depuis toute petite. Elle aime que tout soit à sa place, que rien ne dépasse d'une pile de livre, que ses stylos soient installés parallèles les uns aux autres sur son bureau. Vous ne surprendrez jamais la jeune femme avec un appartement mal rangé, ou dans un état de délabrement avéré. C'est impossible. D'ailleurs cette obsession à laquelle on pourrait même attribuer le nom de maladie lui vaut une passion pour le ménage, astiquer, aspirer, nettoyer, que d'actions de la vie courante dont elle fait l'exploit d'accomplir le plus régulièrement possible, soit quotidiennement ou bien tous les deux jours. Son aspirateur est devenu son meilleur ami, c'est une expression bien entendu, mais on va dire qu'elle passe beaucoup de temps avec lui, peut-être beaucoup trop.
Mais, il faut ajouter à tout cela, qu'elle est toujours là pour faire rire ses amis, la jeune femme est quelque peu maladroite, sa mère lui disait souvent étant enfant qu'elle avait deux mains gauches, pas faux, vu le nombre d'objets qu'elle laisse tomber et se briser sur le sol de son appartement. On peut parfois la prendre pour un véritable clown, c'est vrai qu'elle ne tient pas en place, ni ne sait être sérieuse plus de cinq minutes. Toujours là pour rire, elle adore blaguer, faire des coups bas à ces amis et les regarder tomber dans le panneau à chaque fois. Vraiment, elle aime prendre la vie côté kiwi. C'est bien plus amusant que la vie côté Coca-Cola. Elle aime tenter toute sorte de choses, plus folles les unes que les autres. Faire la folle dans les fontaines publiques, partir sans payer, sauter en parachute, escalader la façade de son immeuble pour rentrer chez elle par la fenêtre. Oui, Lacey est folle, on pourrait même dire qu'il lui manque des neurones, mais non, elle va très bien, elle est normalement constituée. Elle fait simplement tout ce qui lui passe par la tête. Elle est spontanée, voilà tout.
Aujourd'hui, c'est une jeune femme épanouie et passionnée de tout, qui croque la vie à pleine dent. Elle profite de tout, de chaque instant comme si c'était le dernier, car elle sait pertinemment que la vie est trop courte et que l'on s'en va bien trop vite, beaucoup trop tôt et surtout au moment ou l'on s'y attend le moins.



Un physique.


Lacey, c'est cette sublime jeune femme là-bas, aux courbes parfaites, soit dit en passant. Elle ne passe pas inaperçue, car elle est différente des autres. Une allure légère et tendance qui fait tout son charme, apparence unique pour sûre. Un mettre soixante-dix pour cinquante-cinq petits kilos, une silhouette élégante, alléchante même, pour un homme, n'importe lequel d'entre eux. Et on peut dire que la nature la gâté, car il n'y a pas que ça de si avantageux chez cette créature énigmatique. Son regard, que dire de ce regard, si profond et mystérieux à par que l'on pourrait s'y plonger sans problème durant des heures entières sans même s'en rendre compte. Ses yeux couleur gris-bleuté si unique, personne ne peut y résister. Ses yeux, ce regard, on pourrait les identifier à ces paroles de chanson " Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue. " C'est vrai, c'est peut-être un peu banal mais, c'est la vérité pourtant. Ensuite, tout est une question de gout et de style. Ses cheveux par exemple, par le passé elle les préférait très long mais, il y a quelque temps, Lacey en eu marre de ressembler à toutes ces filles et elle les fit couper, un joli petit carré mi-long. Une coupe qui lui va à ravir. Chevelure blonde qu'elle doit chaque matin lisser pour les rendre bien lisses et faire disparaître les boucles naturelles qui, au contact de l'eau réapparaîtront en journée. Sortir sans maquillage, inconcevable. Elle aime mettre en valeur ses yeux. Parfois, c'est vrai elle ne se maquille pas et ne s'en rends pas malade pour autant, mais elle aime vraiment être un minimum présentable. Elle aime faire du shopping et renouveler sa garde-robe régulièrement avec des créations récentes et à la mode. La plupart du temps, elle est habillée de robes originales ou alors de tailleurs très chiques dans des couleurs traditionnelles. Les couleurs tristes, jamais elle ne les portes, mis à part quand elle travaille, elle aime être habillé de couleurs gaies, c'est tellement plus agréable pour les personnes qui l'entourent et pour elle également. Sinon, lorsqu'elle met des jeans, ce sont des jeans usés qu'elle porte depuis de nombreuses années et dont elle ne veut pas se séparer. A propos des signes particuliers de la demoiselle et bien elle est tatouée à la cheville droite avec une chaîne magnifiquement dessinée et ornée de détails splendides, dans un premier temps et ensuite dans le bas du dos avec un sublime papillon. Mais, elle porte également, continuellement une fine chaîne en or véritable avec un médaillon en forme de note de musique, bijou précieux à ses yeux. C'est un peu comme, son porte bonheur.



Une histoire.



Donner naissance est le plus beau cadeau du monde.



>

C'est le 4 juillet de l'année 1988, jour de fête nationale, que Lacey, Nalaa, Spencer Jackson vit le jour pour la toute première fois, dans un hôpital public le "Jacobi Medical Center", dans le Bronx dans l'état de New-York, état fédéré des Etats-Unis. Né de deux parents d'origines New-Yorkaise, elle fut la seule enfant de sa famille, l'unique fruit né de l'amour des deux jeunes amoureux qui l'attendaient impatiemment tout comme tous parents depuis neuf longs et interminables mois. L'accouchement se passa, avec quelques difficultés certes, mais Lacey naquit en parfaite santé. Son père avait assisté depuis le départ à la scène et n'avait pas confirmé le cliché du père s'évanouissant voyant pour la première fois son enfant. Sa mère, Diana était émerveillé de voir sa petite fille pour la première fois en dehors des échographies qu'elle avait passé durant sa grossesse. Une infirmière au sourire sympathique avait déposé la petite fille dans les bras de la jeune femme pour qu'elle puisse admirer son enfant, sa fille. Quelques larmes de joies coulant sur ses joues, transcrivait l’immense bonheur qu’elle éprouvait à cet instant précis.

Lacey devint très vite, beaucoup trop au gout de ses parents une petite fille. Ils l'aimaient plus que tout et aurait aimé la garder bébé le plus longtemps possible. Mais, ainsi va la vie. Et il faut avouer, qu'un enfant de quatre ou cinq ans et parfois bien plus marrant qu'un bébé. Lacey avait tout pour elle, des parents aimants, bien qu'un père absent pour son travail. Des jouets, une famille, que demander de plus. Vraiment, elle avait une vie de petite princesse et ne se gênait pas pour mettre un peu de piment, s'il on peut dire cela comme ça, dans sa vie ainsi que celle de ses parents. En effet, Lacey était une petite fille turbulente, bruyante, bien qu'adorable et attachante. Un véritable petit casse-cou, ayant parfois des allures de garçon manqué. Les quatre-cent coups, elle les fit très rapidement, enchaînant les bêtises, se moquant de ses parents ouvertement parfois. Elle avait une de ces réparties qui vous laisse bouche bée, lorsque vous avez en face de vous une enfant de quatre ans. C'est vrai que Lacey était très mûr pour son âge et ne cessait de surprendre ses parents.

Plus d'une fois, Diana récupéra sa fille à l'école avec des yeux au beurre noir, parce qu'elle s'était chamaillé avec d'autre enfant. Parfois, il arrivait que Lacey se roule dans la boue dans leur jardin et rentre avec ces bottes en caoutchouc dans la maison, laissant des traces partout sur le sol. Cela, avait le don d'énerver sa mère, mais au final, elle trouvait cela tout aussi drôle que sa fille. Alors, elle ne la grondait pas vraiment. Enfant roi, ça c'est certain. Un soir, la jeune demoiselle est même allée jusqu'à découper des fleurs dans les rideaux du salon, parce qu'elle trouver le tissu jolies, également, il est arrivé de faire de la peinture sur les murs de sa chambre, car elle trouvait le papier peint, trop tristounet. « Mais, ma petite maman, c'est pas bien grave. Regarde comme c'est joli. » Sa phrase préférée, il va de soit, qu'elle l'utilisait très souvent tout comme « C'est pas ma faute, c'est Gasper qui m'a dit de le faire ! »

Lacey avait la langue bien pendue et n'hésitez pas à faire remarquer certaines choses, sans passer par quatre chemins. Là, est l'avantage des enfants, ils ne mâchent pas leurs mots. Elle avait la facheusâ tendance à afficher se sourire en coin à chaque fois, qu'elle faisait des bêtises ou qu'elle faisait une réflexion d'un aire de dire, "Je t'ai bien eu !". Oui, Lacey était vraiment une enfant insupportable, mais tellement mignonne, que personne ne lui résistait, il faut dire qu'elle savait faire les yeux doux, a force de s'être entraîné pour ne pas se faire gronder !

Pour chaque petite fille, son papa est le plus merveilleux du monde, quoi qu'il arrive.



Un homme descendît les escaliers, déposant un large sac de voyage vert kaki non loin de la porte d'entrée. Lacey était dans le salon à faire des puzzles sur la petite table qui lui était réservée. Entendant le bruit retentir au contact de ce sac sur le carrelage, elle sursauta et regarda dans le hall d'entrée. En voyant cet homme qui n'était autre que son père, ses yeux gris-bleus se laissèrent envahir de larmes. Elle n'avait beau avoir que six ans, elle savait très bien ce que cela voulait dire et les risques que ce sac de voyage comprenait. Son père s'approcha, ne sachant pas réellement comment s'y prendre. Ses absences à répétition avait eu raison de leur complicité. « Chérie, ne pleurs pas, s'il te plait. » Il posa sa main sur le visage de la fillette essuyant d'un petit geste les larmes qui coulaient le long de son visage. « Tu repars, c'est ça ? Pourquoi tu t'en vas toujours ? » Elle respira un instant tentant en vain de calmer la peine qui une nouvelle fois l'envahissait à l'idée qu'à nouveau son père les laisse seules elle et sa mère. « Pourquoi tu veux pas rester avec nous ? Qu'est-ce qu'on a fait de mal Papa ? » Mickaël tenta de cacher son désarroi et la tristesse qui lui aussi venait à s'emparer de lui. Bien entendu, il n'aimait pas les laisser seules, elles étaient les deux femmes de sa vie. Ces deux uniques raisons de vivre. Mais, voilà, il avait choisie sa voie et il ne pouvait pas faire machine arrière, c'était un devoir pour lui de servir sa nation, protéger les populations des dangers de la guerre. « Ce n'est pas ça. Tu sais très bien, que je t'aime plus que tout au monde Lacey. Mais, je dois y aller. Un jour tu comprendras. » Un jour elle comprendrait, mais en avait-elle réellement envie ? Non, tout ce qu'elle souhaitait, c'était garder son papa pour elle, le retenir à la maison et s'était légitime. Loin d'être égoïste. Lacey n'était qu'une enfant et bien entendu, cette phrase lui faisait mal, lui brisait le coeur, car elle savait que cette phrase clôturait toute discussion possible, elle n'avait pas le choix. Ni les larmes, ni les cris, n'y changeraient quelque chose. Il fallait qu'elle vive avec son absence.

***

Nalaa était installée devant la télévision dans le salon, en train de travailler ses cours. C'était l'heure des informations et elle n'écoutait pas vraiment, plongée dans son cour de mathématiques. La présentatrice annonça les principales actualités, Lacey releva la tête lorsqu'elle annonça la mort d'un soldat en Afghanistan. Un réflexe dû au stress engendré par la présence de son père parmi les forces militaires dans ce pays en guerre. Son père était parti la première fois pour ce pays, l'année de ces quatre ans, depuis les missions c'étaient enchaînées, ne lui laissant que quelques semaines par an chez lui, auprès de sa famille. Les premiers titres passèrent, rien de bien réjouissant, comme d'ordinaire. Le monde n'allait déjà pas fort. Venu le moment, ou fût affiché la photo d'un soldat en uniforme. Lacey fixait l'écran sans réussir à détacher son regard de celui-ci. Tout à coup, c'était comme si elle était coupée du monde, elle n'entendait plus rien. Juste les dernières paroles qu'elle avait dites à son père. Elle porta une main à sa bouche, tenta de contenir ses sanglots. Les larmes coulaient à flot le long de ses joues. C'était son père, ce n'était pas n'importe quel soldat comme d'habitude, non là, c'était lui. Elle ne voulait pas y croire, c'était trop dur. Pourtant, lorsque sa mère rentra, sans un mot elle prit sa fille dans ses bras et la serrant contre elle. Les mois qui allaient suivre allez être très difficile, mais elles seraient là, l'une pour l'autre, quoi qu'il arrive.

Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort, Lacey avait plonger corps et âme dans ses études pour surmonter la peine engendrée par la disparition de son père. Elle avait décidé sur un coup de tête, qui au final n'en était peut-être pas un, de changer d'orientation. Elle entra en école d'infirmière, elle voulait se rendre utile. Sauver des vies, comme le faisait son père. Cette épreuve, cette disparition aura permis à la jeune fille, de devenir plus forte, moins sentimentale, plus détachée. En effet, Lacey était devenu une jeune fille assez indépendante et dévergondée. Manipulatrice, pour cacher sa faille, son père. Son modèle pour qui elle aurait donné sa vie. Vous vous demandez sûrement, pourquoi, la demoiselle porte le nom de Jackson-Lewis, et bien il s'avère que ces parents n'étaient pas mariés et que jusqu'à sa majorité elle ne portait que le nom de sa mère, Jackson. Mais, elle décida de prendre également le nom de son père pour lui rendre comme un dernier hommage. Diana fût touchée par la décision de sa fille, elle était fière de ce qu'elle était devenue, une belle jeune femme, avec un travail admirable et un goût pour la vie inégalable.

Il y a de ces personnes, qui arrivent à changer votre vie du tout au tout, en un quart de seconde.




Depuis le décès de son père, Lacey a prit la mauvaise habitude, si on peut la considérer de mauvaise, de vouloir tout gérer toute seule. De ne pas être une charge trop importante, pour sa mère. Alors, dès qu'elle le pût, elle trouva un emploi qui s'adaptait à ses horaires d'étudiante, pour continuer ses études et pouvoir à la fois les financer, le jour elle bossait sans relâche pour ses cours, pendant ces travaux pratiques et tout le reste, pour le soir, pouvoir travailler dans un bar-restaurant. C'est sûr, qu'elle n'avait pas le même train de vie que les autres étudiants, qui une fois les cours terminés, pouvaient rentrer chez eux, bien au chaud et travailler leurs cours, non, elle il fallait, parce qu'elle le voulait, qu'elle bosse jusqu'au petit matin, pour un salaire des plus médiocres qui plus est, qui réduisait ses chances d'avoir son diplôme à cause du surmenage. Parce que, oui, elle se mettait la pression, elle ne voulait pas échouer, jamais. Elle voulait que son père soit fier d'elle, elle voulait être à la hauteur de son souvenir.

Elle travaillait tard le soir et c'est là qu'elle fit la rencontre d'un jeune homme. Ne vous imaginez pas le coup foudre, non, parce que Lacey n'est pas du genre romantique, ni du genre à tomber amoureuse tout court. Non, c'était un jeune homme comme un autre, bien que très charmant, il faut l'avouer, mais, il avait ce quelque chose qui intriguait la demoiselle. Une impression de l'avoir déjà vu, peut-être parce qu'il était acteur. Cela parait évident, mais outre cela, Lacey n'étant pas très cinématographie, elle ne savait pas qui il était. Il venait régulièrement dans l'établissement où elle travaillait et ce très tard ou aux horaires ou la salle était déserte. Alors, pour occupait le temps Lacey avait engagé pour la première fois une discussion. Le courant est très bien passé. Puisqu'avec le temps ils se sont liés d'amitié. En même temps, cela n'était pas difficile, tellement ces deux-là se ressemblent. Une complicité inégalable c'est très vite installée en eux, ils n'ont plus forcément besoin de se parler pour se comprendre, un seul regard ou geste peut suffire.

On peut dire que ces deux-là se sont bien trouvés, ils font la paire, les cinq doigts de la main, bref. Ils se considèrent comme leurs meilleurs amis. Lacey sait qu'avec la notoriété de Julian, il est préférable qu'ils ne se voient pas trop dans des endroits très fréquentés, parce que cela pourrait lui nuire. Du moins, c'est ce qu'il lui a fait comprendre. De même qu'elle ne joue pas le petit jeu qu'elle joue avec les autres, parce qu'il la connait que trop bien et que cela ne marche pas sur lui. Enfin, au jour d'aujourd'hui, l'expression de meilleurs amis, n'est plus très adéquat. Ne dit-on pas que l'on est toujours plus sincère bourré ? Lors d'un festival, ou encore une fois, les deux jeunes c'étaient mit bien et ce assez rapidement, Lacey a comment dire dérapé, enfin, elle n'est pas là seule. Il aurait très bien pût la repousser, au lieu de cela, il n'en a rien fait. Ce soir-là, ils firent l'amour dans la tente du jeune homme et depuis, cela est arrivé bon nombre de fois. Cet épisode, sûrement dû aux substances qu'ils avaient ingurgitées entraîna chez ces deux-là, une jalousie plus que maladive. Lacey ne supportant plus le troupeau de prétendantes de Julian et lui ne supportant plus qu'elle s'approche d'autre hommes. Pourtant, ils jouaient un jeu, faire comme si de rien alors, qu'au final on pourrait les considérer d'amants ou même sex-friends.

Julian lui appartenait comme elle lui appartenait. Et son ex-femme ne pourrait rien y changer, d'ailleurs, cette certaine Vicky avait eu le droit à une petite discussion assez houleuse, bien que très courte avec la jeune femme. Aujourd'hui, si elle débarque au Texas, c'est parce qu'elle a perdu tout contact avec Julian et qu'elle regrette de ne plus le voir. Parce qu'il est son meilleur ami, l'unique et qu'elle a besoin de lui, tout simplement. Que son rire lui manque, son humour également, parce qu'elle veut parler, danser, sortir avec lui. Au final, reprendre leur amitié là où ils l'avaient laissé il y a quelques mois.


Derrière l'écran...
PSEUDO OU PRENOM : Tender Kangaroo, anciennement Hope. Sinon, Aurélie.
AGE : 18 ans dans 22 jours
PAYS : France ...
COMMENT AS-TU CONNU FITK ? Hum, je sais plus. Mais après, le beau Baptiste me la conseillé
UN MOT DE LA FIN ? BOUUUH Je suis accroc aux Disney, alors votre fiche dégomme tout ! Sinon, je suis très longue à faire mes fiches (a)



Dernière édition par Lacey N. Jackson-Lewis le Dim 11 Déc - 9:25, édité 35 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Lun 28 Nov - 18:00

Hanalalalala, ma meilleure amie, ma chérie, mon péché mignon à moi !
Premier qui touche je l'explose

Bienvenue en tout cas et encore un grand merci d'avoir pris mon scénario
Revenir en haut Aller en bas



Lacey N. Jackson-Lewis
→ messages : 320
→ job : Infirmière à l'hôpital de Woodsland
→ quartier : Appartement 1723 Lamerie Way ☼ Sterling ridge.
→ avatar : Sophia Wonderful Bush ♥
→ crédit : Aleysia la magnifique ♥
→ multinick : Non mon capitaine. Un c'est déjà bien.


a pinch of salt
→ âge du perso: 26 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Lun 28 Nov - 18:12


Mon Julian chéri !

Arrête tu vas leur faire peur ! Mais c'est gentil et tu pourras le faire quand même !
Merci I love you Et encore de rien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Lun 28 Nov - 18:24

Bienvenue, je suis sa frangine et je suis méchante
Elle est belle cette actriiiiice Oo
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Lun 28 Nov - 18:37

Ah tu a choisi Claire
Trés trés bon choix !

Bienvenue parmis nous meilleure ennemie de moi
Revenir en haut Aller en bas



Aleysia Hepburn
→ messages : 5063
→ job : instit
→ quartier : alden bridge
→ avatar : nina dobrev
→ crédit : psychozee ; tumblr


a pinch of salt
→ âge du perso: vingt-quatre ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Lun 28 Nov - 19:04

Bienvenue sur le forum et bonne continuation pour ta fiche
Holt

_________________
;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Lacey N. Jackson-Lewis
→ messages : 320
→ job : Infirmière à l'hôpital de Woodsland
→ quartier : Appartement 1723 Lamerie Way ☼ Sterling ridge.
→ avatar : Sophia Wonderful Bush ♥
→ crédit : Aleysia la magnifique ♥
→ multinick : Non mon capitaine. Un c'est déjà bien.


a pinch of salt
→ âge du perso: 26 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Lun 28 Nov - 21:17

Allyson ! Merci !!
Diana n'est pas mal non plus ! Un lien s'impose dans ce cas !

Vick' Oui, bah obligé quand j'ai vu comment vous l'aimiez
Merci, mais fais attention bientôt tu regretteras mon arrivée alors profite

Merci beaucoup Aleysia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Lun 28 Nov - 22:41

    Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche I love you
    Claire est un excellent choix, elle est sublime !
Revenir en haut Aller en bas



Dorian Hopkins
→ messages : 2760
→ job : psy
→ quartier : alden bridge
→ avatar : paul wesley
→ crédit : (c) delta; tumblr


a pinch of salt
→ âge du perso: vingt-cinq ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Mar 29 Nov - 15:08

    Bon bah... il va nous falloir un lien, hein. Avec Holt, tu vas avoir du mal à passer outre
    Bienvenue

_________________


All that he had of her was his memory, where he held every moment, every single moment that she had been his. That was all he had, to keep out the loneliness.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Karen Bishop
→ messages : 2646
→ job : Institutrice
→ quartier : Panther Creek
→ avatar : Gemma Arterton
→ crédit : lis le sur l'avatar
→ multinick : anciennement Chandler, Asher, Sawyer & Havana


a pinch of salt
→ âge du perso: 25 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Mar 29 Nov - 20:20

Bienvenue sur FITK
Je plussoie, Claire est un excellent choix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Mar 29 Nov - 20:55

Claire + 1000 pour ton choix !

Bienvenue iciii ♥
Revenir en haut Aller en bas



Lacey N. Jackson-Lewis
→ messages : 320
→ job : Infirmière à l'hôpital de Woodsland
→ quartier : Appartement 1723 Lamerie Way ☼ Sterling ridge.
→ avatar : Sophia Wonderful Bush ♥
→ crédit : Aleysia la magnifique ♥
→ multinick : Non mon capitaine. Un c'est déjà bien.


a pinch of salt
→ âge du perso: 26 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Mar 29 Nov - 21:28

Whoah. Que de beau monde !
Wendy, Merci ! Kunis est splendide également !

Dorian, je ne contais pas passer à côté d'un lien avec Sexy-Wesley ! Parce que d'une, Wesley :slave: et parce que deux, Stephan & Rebecca Garde moi une place !!! Merci pour l'accueil !!!

Chandler, merci beaucoup !

TROIAN Ma favorite de PLL Très très bon choix également ! Et Merci ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Hortense Storme
→ messages : 6891
→ job : VENDEUSE DANS UNE SUPERETTE (+ CHAUFFEUR DE TAXI)
→ quartier : CREEKSIDE PARK.
→ avatar : FREJA BEHA ERICHSEN.
→ crédit : PSYCHOTIC KID.
→ multinick : † BAPTISTE MULLER.


a pinch of salt
→ âge du perso: VINGT-QUATRE.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Mer 30 Nov - 13:26

Le beau Baptiste ->
Bienv'nue. I love you et je me répète, mais tu vas rapidement devenir accro à FITK.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2535-j-irai-cracher-sur-vos-tombes



Lacey N. Jackson-Lewis
→ messages : 320
→ job : Infirmière à l'hôpital de Woodsland
→ quartier : Appartement 1723 Lamerie Way ☼ Sterling ridge.
→ avatar : Sophia Wonderful Bush ♥
→ crédit : Aleysia la magnifique ♥
→ multinick : Non mon capitaine. Un c'est déjà bien.


a pinch of salt
→ âge du perso: 26 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Mer 30 Nov - 20:42

Oui, le beau Baptiste et je dirais même plus. Mais, suffira.
Merci, merci de m'avoir fait traîné ici ! Je crois que j'y suis déjà un peu
Bon, les loulous. Vous m'excusez pour ma lenteur. Mais, j'ai une semaine chargée. Le plus gros est passé m'enfin, je suis morte et pas motivée à écrire un roman ... J'ai besoin de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Jeu 1 Déc - 20:47

Bienvenue ! I love you
Revenir en haut Aller en bas



Lacey N. Jackson-Lewis
→ messages : 320
→ job : Infirmière à l'hôpital de Woodsland
→ quartier : Appartement 1723 Lamerie Way ☼ Sterling ridge.
→ avatar : Sophia Wonderful Bush ♥
→ crédit : Aleysia la magnifique ♥
→ multinick : Non mon capitaine. Un c'est déjà bien.


a pinch of salt
→ âge du perso: 26 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Ven 2 Déc - 19:49

Merci beaucoup !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Lacey N. Jackson-Lewis
→ messages : 320
→ job : Infirmière à l'hôpital de Woodsland
→ quartier : Appartement 1723 Lamerie Way ☼ Sterling ridge.
→ avatar : Sophia Wonderful Bush ♥
→ crédit : Aleysia la magnifique ♥
→ multinick : Non mon capitaine. Un c'est déjà bien.


a pinch of salt
→ âge du perso: 26 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Mer 7 Déc - 21:37

Désolé du double poste, mais je voulais savoir s'il était possible d'avoir un délai pour terminer ma fiche.
Je suis peu disponible avec les cours en ce moment donc, j'espère pouvoir terminer ce week-end.
Merci d'avance I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Sam 10 Déc - 22:49

Daaam.. Je t'aime et j'aime cette fiche
Revenir en haut Aller en bas



Lacey N. Jackson-Lewis
→ messages : 320
→ job : Infirmière à l'hôpital de Woodsland
→ quartier : Appartement 1723 Lamerie Way ☼ Sterling ridge.
→ avatar : Sophia Wonderful Bush ♥
→ crédit : Aleysia la magnifique ♥
→ multinick : Non mon capitaine. Un c'est déjà bien.


a pinch of salt
→ âge du perso: 26 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Sam 10 Déc - 22:53

Haoon ! Contente qu'elle te plaise ! Love You
J'ai un peu bâclé l'histoire, mais je voulais finir ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité


MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Sam 10 Déc - 23:05

Ah non, je te jure que c'est vraiment parfait
J'ai hâte de rp avec toi !
Revenir en haut Aller en bas



Aleysia Hepburn
→ messages : 5063
→ job : instit
→ quartier : alden bridge
→ avatar : nina dobrev
→ crédit : psychozee ; tumblr


a pinch of salt
→ âge du perso: vingt-quatre ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Dim 11 Déc - 8:09

Je n'avais pas vu ta demande de délai

Tu es validée en tout cas, bon jeu !

_________________
;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Lacey N. Jackson-Lewis
→ messages : 320
→ job : Infirmière à l'hôpital de Woodsland
→ quartier : Appartement 1723 Lamerie Way ☼ Sterling ridge.
→ avatar : Sophia Wonderful Bush ♥
→ crédit : Aleysia la magnifique ♥
→ multinick : Non mon capitaine. Un c'est déjà bien.


a pinch of salt
→ âge du perso: 26 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Dim 11 Déc - 9:23

Bon et bien tant mieux, l'important est que ça te plaise à toi ! Moi aussi, j'ai hâte !
C'est pas grave, t'inquiètes pas Aleysia !
Merci beaucoup !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?    Aujourd'hui à 4:25

Revenir en haut Aller en bas
 

Lacey ҩ T’as du feu ? Celui que t’as au cul te suffit pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire in the Kitchen :: PREMIERS PAS :: join the community :: Présentations validées-