AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 AZYLIS . Lâchement il m'a dit "Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite.".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Azylis Swan
→ messages : 1185
→ job : guichetier(e) au Cinemark
→ quartier : Sterling Ridge
→ avatar : Abbey Lee Kershaw
→ crédit : bazzart
→ multinick : Nope.


a pinch of salt
→ âge du perso: 20 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: AZYLIS . Lâchement il m'a dit "Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite.".   Mar 16 Oct - 15:55



Azylis Swan

NOM: Swan PRENOMS: Azylis AGE: 20 ans PROFESSION: étudiante QUARTIER: Alden Bridge AVATAR: Abbey Lee Kershaw



Je ne qualifierai pas ma vie de malheureuse. Mon enfance fut mouvementée, certes, mais en aucunement malheureuse. J'ai perdu ma mère alors que j'avais deux ans. Ce fut une réelle déchirure mais pour être honnête, je ne m'en rappelle plus vraiment. Elle était belle, maman. Grande, blonde, fine ; la carrure d'un mannequin. Elle m'avait toujours parue immense, dotée d'une beauté divine ; et puis cet accident de voiture l'emporta. Étant petite, j'ai toujours cru qu'elle était partie rejoindre les siens là-haut : les anges. Et puis j'ai grandi.

Je suis passée de foyers en foyers, de villes en villes. Mon père était un lâche, et nous avait abandonnées alors que je n'avais que quelques mois. Je me suis alors rendue compte que la réalité était bien plus cruelle que je ne l'imaginais, qu'elle n'était pas toute noire ou toute blanche.
Je ne me plaisais pas dans les foyers, mais je ne peux pas dire que la vie y était terrible. Les autres gamins passaient souvent leur temps à pleurer, à hurler, à se taper dessus, mais j'appréciais leur compagnie. J'avais toujours eu peur qu'après la mort de maman, je puisse me retrouver seule. Bien qu'il y eut mieux que des gosses déprimés, je me sentais entourée. Et puis, j'ai rencontré Hermès. On devait avoir six-sept ans, et on ne s'est plus quitté. Malgré les placements en famille d'accueil ou les changements de foyers, on arrivait toujours à se retrouver. Ce que j'aimais chez lui, c'est qu'il était différent des autres. Il ne pleurait pas, ne se plaignait pas, ne se battait pas, et parlait très peu de lui. Nous pouvions donc passer du temps ensemble, sans avoir à nous préoccuper d'éventuelles gaffes. Nous parlions de tout et de rien, sans jamais évoquer notre vie avant le foyer.

Je me suis droguée, souvent ; j'ai bu, j'ai baisé. Mais en aucun cas je ne me qualifierai de biatch, fille facile ou tout autre terme disqualifiant. Je n'ai jamais été un modèle pour autant, mais j'ai des principes. Je savais m'amuser, sans pour autant dépasser les limites que je m'imposais.
Et un matin, une dame se pointa et on m'appela. Elle était belle, comme maman. Mais contrairement à cette dernière, elle était brune. Je n’eus pas à attendre longtemps pour qu'on m'explique la situation. Mon père m'avait retrouvé, après maintes et maintes tentatives pour me mettre la main dessus, il y était enfin parvenu. Mais celui-ci, bien trop occupé pour se déplacer, avait envoyé sa sœur, une magnifique mannequin très prisée par les magasines de mode. Ainsi, elle était apparue alors que je vivais mes plus belles années, et m'avait enlevée à ce monde de fous dans lequel j'avais grandi. Sur le coup, je pris peur. Je ne connaissais rien de ces gens se prenant pour ma famille, et venait m'enlever pour toujours des bras de mon tendre Hermès.

Mon père était devenu un riche entrepreneur.Il avait tout ce dont un homme peut avoir, si ce n'est une famille. Après nous avoir abandonnées et enfouies dans un petit coin de sa tête, il s'était donné corps et âme dans son boulot, et ça avait été une belle réussite. Seulement, son boulot était toute sa vie, et il n'avait jamais eut de vie personnelle. C'est pourquoi il ne s'était pas déplacé ce jour là, malheureusement en déplacement à l'étranger, et avait demandé à soeur de le faire à sa place.
Spencer était une jeune femme magnifique, et absolument charmante. Bien que je fus un peu dépassée par les évènements, elle m'avait mise à l'aise, avait parlé de tout et de rien, et avait même réussit à me faire rire. De plus, elle n'avait même pas dix ans de plus que moi, et possédait la plus grande maison que je n'avais jamais vu. En effet lorsque la voiture s'arrêta et qu'elle m'annonça que nous étions arrivées, je n'en crus pas mes oreilles. Nous étions dans un magnifique quartier dont les maisons étaient plus belles les unes que les autres. Je ne connaissais pas Woodlands, mais ça avait l'air plutôt charmant.
Dès mon arrivée, elle m'informa des détails les plus importants. Mon père était en voyage d'affaire et rentrait dans deux ou trois jours, il préférait que je vive chez ma tante puisqu'il n'était pas très souvent en ville -ce qui, visiblement enchantait véritablement ladite tante-, j'aurais un étage entier de la maison qui m'appartiendrait et une carte de crédit pleine à craquer. J'avais beau avoir dix-sept ans, ce fut un sacré choc à encaisser.
Moi qui n'avais vécu que dans des foyers de banlieue et des familles d'accueil miteuses, obtenais une carte bancaire gold, un appartement des plus luxueux et une tante inconnue comme tutrice. Sans oublier bien sur, un père une fois de plus absent, qui s'empressa de qualifier mon abandon par une phrase débile d'Anouilh: Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite..
Cet épisode de ma vie aurait put être parfait, si il ne m'avait pas définitivement arraché à Hermès...


Derrière l'écran...
PSEUDO OU PRENOM : Cé.
AGE : Majeure et vaccinée
PAYS : Indéterminé.
COMMENT AS-TU CONNU FITK ? FITK c'est un peu ma maison quoi.
UN MOT DE LA FIN ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2523-azylis



Invité
Invité


MessageSujet: Re: AZYLIS . Lâchement il m'a dit "Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite.".   Mar 16 Oct - 18:48

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Hortense Storme
→ messages : 6892
→ job : VENDEUSE DANS UNE SUPERETTE (+ CHAUFFEUR DE TAXI)
→ quartier : CREEKSIDE PARK.
→ avatar : FREJA BEHA ERICHSEN.
→ crédit : PSYCHOTIC KID.
→ multinick : † BAPTISTE MULLER.


a pinch of salt
→ âge du perso: VINGT-QUATRE.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: AZYLIS . Lâchement il m'a dit "Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite.".   Mar 16 Oct - 22:48

Ma belle Azylis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2535-j-irai-cracher-sur-vos-tombes


avatar
Aleysia Hepburn
→ messages : 5064
→ job : instit
→ quartier : alden bridge
→ avatar : nina dobrev
→ crédit : psychozee ; tumblr


a pinch of salt
→ âge du perso: vingt-quatre ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: AZYLIS . Lâchement il m'a dit "Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite.".   Mer 17 Oct - 12:24

Rebienvenue
Tu gardes le Muller dans ton nom ?

_________________
;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Azylis Swan
→ messages : 1185
→ job : guichetier(e) au Cinemark
→ quartier : Sterling Ridge
→ avatar : Abbey Lee Kershaw
→ crédit : bazzart
→ multinick : Nope.


a pinch of salt
→ âge du perso: 20 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: AZYLIS . Lâchement il m'a dit "Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite.".   Mer 17 Oct - 14:24

Mes chéris

Non, pourrais-tu remettre uniquement Swan s'il te plait ? (je suis veuve... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2523-azylis


avatar
Esther Deakin
→ messages : 246
→ job : Architecte mais écrit aussi un livre.
→ quartier : Sterling Ridge.
→ avatar : ROONEY MARA.
→ crédit : Eylika.


MessageSujet: Re: AZYLIS . Lâchement il m'a dit "Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite.".   Mer 17 Oct - 16:09

Ah mon dieu Azylis tu écris trop bien tu sais ? Je me souviens de tes rps graour. Bref Rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Azylis Swan
→ messages : 1185
→ job : guichetier(e) au Cinemark
→ quartier : Sterling Ridge
→ avatar : Abbey Lee Kershaw
→ crédit : bazzart
→ multinick : Nope.


a pinch of salt
→ âge du perso: 20 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: AZYLIS . Lâchement il m'a dit "Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite.".   Jeu 18 Oct - 11:20

    Merci
    Peut-être aurons nous l'occasion de faire un rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2523-azylis



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: AZYLIS . Lâchement il m'a dit "Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite.".   

Revenir en haut Aller en bas
 

AZYLIS . Lâchement il m'a dit "Il n'y a qu'un remède à l'amour : la fuite.".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire in the Kitchen :: PREMIERS PAS :: join the community :: Présentations validées-