AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Mae-Ann Reynolds
→ messages : 346
→ job : Artiste peintre : Woodlands Art League
→ quartier : Creekside Park
→ avatar : Ashley Smith
→ crédit : Satellite Haze


a pinch of salt
→ âge du perso: 24 ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Jeu 23 Mai - 15:48


Azylis Ҩ Mae-Ann
cYou dry me tears if I'm crying

Partir. C’était la seule chose qu’il fallait qu'elle fasse. «Tu n’es rien.» m’avait-il dit avec plus d’ardeur que les autres fois. Comme s’il s’était rendue compte que ses paroles qui se voulaient blessantes l’affectaient de moins en moins. Elle avait promis à Azylis, elle lui avait promis que jamais il ne l’aurait. Qu'elle ne se laisserait pas faire, qu'elle ne se laisserait jamais abattre par ses mots. Mais comme c’est dur de se battre, de sourire, de vivre…quand on vous répète sans cesse qu’on ne mérite pas tout ce qui nous entoure. Partir. Au moins pour ce soir. Il n’y avait qu’un seul endroit où Mae-Ann voulait aller ce soir, chez sa meilleure. Bien qu’elle ne la connaisse que depuis quelques années, elle avait l’impression qu’elles étaient faites pour se rencontrer et s’aimer comme elles faisaient aujourd’hui. Il n’y avait que ses paroles pour la réconforter et lui donner la force nécessaire pour continuer à rejeter toutes les choses blessantes qu’elle pouvait entendre tous les week-ends. Elle espérait que de son côté elle était utile à sa meilleure amie. Elle prit quelques affaires pour passer la nuit chez elle, et elle s’en alla en disant juste qu’elle revenait. Il n’avait pas besoin d’en savoir plus, même s’il savait très bien où la trouver s’il voulait la ramener à al maison. Sur la route, Mae eut terriblement peur qu’il la suive, ce qui ne lui était jamais arrivé auparavant. Elle rejoignit la maison de sa meilleure amie à pieds, comme souvent. Elle sonna à la porte, légèrement paniquée. Quant cette dernière ouvrit elle se sentit coupable. « J’espère que je ne te dérange pas. » Elle regarda par-dessus son épaule. « Je…est-ce que je peux passer la nuit chez toi, s’il te plaît ? » Nouveau regard par-dessus son épaule. « Non, en fait…je suis désolée. Je savais pas où aller, j’ai pas envie de rester avec lui, ce soir. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2838-mae-ann-i-see-your-true-colours-that-s-why-i-love-you#71551


avatar
Azylis Swan
→ messages : 1185
→ job : guichetier(e) au Cinemark
→ quartier : Sterling Ridge
→ avatar : Abbey Lee Kershaw
→ crédit : bazzart
→ multinick : Nope.


a pinch of salt
→ âge du perso: 20 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Dim 26 Mai - 8:55

    Il était tard, bien trop tard pour que quelqu'un ne frappe à ma porte. Quand j'avais aménagé chez ma tante, elle m'avait installée à l'étage de son immense villa. Elle ne l'utilisait pas, et m'en avait fait cadeau. Il était totalement indépendant de la partie qu'elle habitait, et était agencé comme un appartement autonome, ce qui nous permettait de ne pas vivre l'une sur l'autre. Seul un escalier au fond du couloir me permettait d'aller "chez elle", et même nos portes d'entrée étaient indépendantes. Alors qu'elle utilisait la porte principale, dehors un escalier situé sur le côté de la maison permettait d'avoir directement accès à mon étage. C'est pourquoi je trouvais étonnant qu'on frappe si tard à ma porte.
    Je n'avais que très peu d'amis à Woodlands, et les nombreuses connaissances que j'y avais rencontrées ne savaient pas où je vivais. Les amies de ma tante ne frappaient jamais ici, et seuls Chris et Mae-Ann connaissaient l'existence de cet escalier. Vu l'heure, l'un ou l'autre avait très certainement un problème. J'étais toujours du genre à m'inquiéter pour un rien. En fait, l'un d'eux avait peut-être simplement bu un peu trop et avait eu envie de me rendre visite. Mais j'étais persuadée que ce n'était pas le cas. Je me dirigeais alors vers la porte d'entrée, et l'ouvrais. Comme j'avais pu m'y attendre, Mae-Ann se trouvait face à moi, l'air un peu trop affolée. Elle avait dans les mains un sac bien trop gros pour contenir un simple porte-monnaie, et je compris alors la situation.

    - J’espère que je ne te dérange pas. Je…est-ce que je peux passer la nuit chez toi, s’il te plaît ? Non, en fait…je suis désolée. Je savais pas où aller, j’ai pas envie de rester avec lui, ce soir.

    Elle n'était là que depuis quelques secondes, et avait déjà regardé par-dessus son épaule un grand nombre de fois. Je ne savais pas ce qu'il s'était passé, mais il était hors de question que je ne la laisse rentrer chez elle comme ça. Je me décalais pour la laisser entrer, et refermais la porte derrière elle.

    - Et où comptes-tu aller ? Tu sais très bien que tu es ici comme chez toi, tu n'as même pas besoin de demander.

    Je lui prenais alors son sac des mains et le posais sur le canapé. Je me dirigeais ensuite vers la cuisine et nous servis deux grands verres d'eau, que je posais sur la table.

    - Tu veux manger quelque chose ?

    Je ne savais pas quel genre de soirée elle avait pu passer chez elle, mais visiblement elle n'avait pas l'air bonne. J'espérais au plus profond de moi qu'elle était partie avant que ça ne tourne vraiment mal, et qu'il ne l'avait pas détruite, une fois de plus. Je m'installais alors à table, et attendis qu'elle fit de même.

    - Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2523-azylis


avatar
Mae-Ann Reynolds
→ messages : 346
→ job : Artiste peintre : Woodlands Art League
→ quartier : Creekside Park
→ avatar : Ashley Smith
→ crédit : Satellite Haze


a pinch of salt
→ âge du perso: 24 ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Lun 3 Juin - 15:22


Azylis Ҩ Mae-Ann
cYou dry me tears if I'm crying

 
«  Oui je veux bien quelque chose à manger. » lui dit-elle. Elle s'installa à la table et tenta de rependre ses esprits. Elle avait fuis, et ça il ne l'oublierait pas. Elle commençait à être fatiguée d'avoir peur, de ne pas oser tenir tête. Du moins pas assez. Elle savait que le monde ne tournait pas autour d'elle, qu'elle n'était pas la seule avec des problèmes. Elle était fatiguée de saouler sa meilleure amie avec cette histoire, encore et encore. « Il a été plus dur que les autres soirs...comme s'il savait que ses mots avaient de moins en moins d'effet. Mais c'est tellement dur de ne pas se sentir affectée. » Elle soupira longuement et souris tristement. « Je suis désolée d'arriver à l'improviste comme ça, mais je n'avais vraiment aucune envie de rester avec lui ce soir. Je me sens étouffer quand il est là. » Elle fini par se lever et elle marcha jusqu'à la fenêtre. Personne à l'horizon. « J'ai eu peur qu'il me suive c'est la première fois que ça arrive. La dernière fois, il est venu me voir au travail, j'ai bien cru que j'allais m'évanouir devant tout le monde. Je sais que je t'ai promis de tenir bon mais c'est de plus en plus dur.  » Elle avait fini par se demander comment tout ça avait fini par arriver, elle avait imaginé les pires scénarios mais rien ne lui paraissait assez plausible et assez légitime pour toute cette haine. Elle ne comprenait pas, elle ne savait pas où était l'erreur si vraiment erreur il y avait. Mais tant pis. Elle se retourna vers elle et lui sourit. « Mais tentons de parler d'autres choses ! »




Dernière édition par Mae-Ann Reynolds le Dim 30 Juin - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2838-mae-ann-i-see-your-true-colours-that-s-why-i-love-you#71551


avatar
Azylis Swan
→ messages : 1185
→ job : guichetier(e) au Cinemark
→ quartier : Sterling Ridge
→ avatar : Abbey Lee Kershaw
→ crédit : bazzart
→ multinick : Nope.


a pinch of salt
→ âge du perso: 20 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Mar 18 Juin - 8:54


    - Oui je veux bien quelque chose à manger.

    Elle s'installa face à moi, et je pus alors lire dans ses yeux son désespoir. Mon amie semblait perdue, terriblement effrayée, et n'avait plus l'air de savoir ce qu'elle faisait. Je détestait la voir dans cet état et, malheureusement, ce n'était pas la première fois. J'aurais aimé m'en mêler, m'en occuper moi même, mais je savais que les retombées seraient bien trop lourdes, et que ce serait Mae qui en souffrirait. Je me levais, et cherchais quelque chose à manger dans le frigo. Celui-ci était presque vide, et il était plus que temps que j'aille faire des courses si je ne voulais pas mourir de faim dans les prochains jours. Je dénichais enfin une demi-pizza, que j'insérais dans le micro-onde.

    - Il a été plus dur que les autres soirs...comme s'il savait que ses mots avaient de moins en moins d'effet. Mais c'est tellement dur de ne pas se sentir affectée.

    Comment lui dire, encore et encore, qu'elle n'était en rien la fille qu'il décrivait ? Mes mots avaient de moins en moins d'effet à mesure que je les répétais, et je la sentais glisser toujours plus bas. Il avait visiblement pour but de faire de sa vie un enfer, et il y parvenait plutôt bien ! Je le détestais sans même réellement le connaître.

    - Il faut que tu restes forte. Oublie un peu ce qu'il te dit, referme ta carapace quand tu dois être avec lui. Mais surtout, ne crois jamais un mot de ce qu'il te dit. Cette fille qu'il décrit, c'est pas toi.

    J'attendais alors, appuyée contre la paroi du frigo quand Mae se leva.

    - Je suis désolée d'arriver à l'improviste comme ça, mais je n'avais vraiment aucune envie de rester avec lui ce soir. Je me sens étouffer quand il est là.

    Son sourire triste me serra l'estomac. Quand allait-il arrêter ce massacre ? La sonnerie du micro-onde retentit, et je sortais la pizza. Après avoir pris deux assiettes, je posais deux part sur la table, et me rassis.

    - Arrête de t'excuser, tu sais très bien que tu es la bienvenue. Une bonne partie de tes affaires sont ici, tu peux rester autant que tu veux.

    Même Spencer considérait qu'elle faisait partie de la famille, et pour rien au monde elle ne l'aurait mise à la porte. Ma tante me laissait de toute façon très libre, mais elle avait toujours adoré Mae. Et puis mon appartement était bien trop grand pour moi toute seule, je ne refusais pas un peu de compagnie. Elle regarda alors à travers la fenêtre, comme si elle vérifiait quelque chose.

    - J'ai eu peur qu'il me suive c'est la première fois que ça arrive. La dernière fois, il est venu me voir au travail, j'ai bien cru que j'allais m'évanouir devant tout le monde. Je sais que je t'ai promis de tenir bon mais c'est de plus en plus dur.

    Tout s'expliquait. Je comprenais le mal qu'elle avait à s'opposer à lui, et je me sentais tellement impuissante. Si elle commençait à penser qu'il était prêt à la suivre partout, c'est que rien n'était sur le point de s'arranger. Je me demandais alors combien de temps elle serait capable de tenir s'il la harcelait. Je mordis dans ma pizza, réfléchissant à une idée.

    - Je ne sais pas si c'est une bonne idée, mais si tu veux reste quelques jours ici. Attends que les choses se calment, et ne rentre chez toi que quand tu t'en sentiras capable.

    C'était quitte ou double. Soit il la laissait tranquille, soit il y verrait une faiblesse. Elle se retourna alors vers moi, un sourire plus ou moins sincère collé au visage.

    - Mais tentons de parler d'autres choses !

    Je lui montrais sa pizza du regard, attendant qu'elle s'installe en face de moi. C'est alors que je pensais à quelque chose qui pourrait l'intéresser.

    - Tiens, j'ai vu qu'un studio cherchait une fille pour je-ne-sais quel film. Le tournage a été retardé parce que l'actrice qui avait été choisie pour le rôle principal est partie en désintox, et il y a des castings la semaine prochaine. J'aurais trouvé amusant d'aller y faire un tour ! Tu viens avec moi ?

    Je n'avais jamais rêvé de devenir actrice, j'avais grandi en foyer et ce n'était pas du tout ce genre de rêve que j'avais. Mais l'idée de passer un casting me plaisait bien, et même si je ne le faisais pas sérieusement, ça pouvait être amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2523-azylis


avatar
Mae-Ann Reynolds
→ messages : 346
→ job : Artiste peintre : Woodlands Art League
→ quartier : Creekside Park
→ avatar : Ashley Smith
→ crédit : Satellite Haze


a pinch of salt
→ âge du perso: 24 ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Dim 30 Juin - 10:08


Azylis Ҩ Mae-Ann
cYou dry me tears if I'm crying

 
Cette fille qu'il décrit, ce n'est pas toi. Bon dieu ce qu'elle pouvait avoir raison. Les conseils d'une meilleure amie sont tellement bons à recevoir se dit-elle. Cette fille qu'il décrivait, de n'était tout simplement pas elle. Mae-Ann n'était pas une moins que rien, elle avait travaillé dur pour avoir ce qu'elle avait aujourd'hui et personne ne pouvait se permettre de lui dire le contraire. A part son frère. Mais Azylis avait terriblement raison, il fallait qu'elle tienne bon. Qu'elle renforce sa carapace et tout finirait bien par s'arranger, un jour. Elle remercia tous les dieux qu'elle connaissait d'avoir une meilleure amie comme elle. L'avantage, en effet, c'était que beaucoup de ses affaires était chez Azylis. Il y avait quasiment le double de toutes ses affaires. Elle alla s'asseoir à la table et se mit à manger. Elle accepta de rester ici le temps qu'il faudrait, quand bien même il y avait une certaine gêne de s'imposer de cette façon. Mais Mae n'était pas toute seule dans ce combat, alors cela lui redonna une once d'espoir et de force.

Tiens, j'ai vu qu'un studio cherchait une fille pour je-ne-sais quel film. Le tournage a été retardé parce que l'actrice qui avait été choisie pour le rôle principal est partie en désintox, et il y a des castings la semaine prochaine. J'aurais trouvé amusant d'aller y faire un tour ! Tu viens avec moi ?

Mae aimait beaucoup l'idée. Elle sourit, comme elle savait si bien le faire, dévoilant ses jolies dents du bonheur. Et d'un coup tout s'envola, son frère, ses problèmes... « Ce serait super ! Ca risque d'être drôle. Dans ce genre de castings on voit toutes sortes de personnes. Ca promet d'être amusant. Et puis qui sait, tu pourrais peut-être avoir le rôle. » Elle regarda sa meilleure amie et fit un cadre avec se doigts. « Azylis Swan la nouvelle star du Grand écran. Tu rencontreras l'homme de ta vie sur le tournage d'un film et vous ferez l'affiche des plus grands magazines. Imagine.»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2838-mae-ann-i-see-your-true-colours-that-s-why-i-love-you#71551


avatar
Azylis Swan
→ messages : 1185
→ job : guichetier(e) au Cinemark
→ quartier : Sterling Ridge
→ avatar : Abbey Lee Kershaw
→ crédit : bazzart
→ multinick : Nope.


a pinch of salt
→ âge du perso: 20 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Jeu 4 Juil - 7:38

    Je vis mon amie sourire, et ça me rassura. On contournait peut-être le problème, mais je voulais qu'elle passe un bon moment. Si elle était venue chez moi, c'était bien pour se mettre à distance de ce qu'il se passait chez elle, et non pas pour que je la baratine avec ça. Je gardais donc tout ça dans un coin de ma tête, me promettant d'y réfléchir et d'y trouver une solution rapidement. De toute façon elle avait accepté de rester un peu, ce qui me laissait un peu de temps.

    - Ce serait super ! Ca risque d'être drôle. Dans ce genre de castings on voit toutes sortes de personnes. Ca promet d'être amusant. Et puis qui sait, tu pourrais peut-être avoir le rôle. Azylis Swan la nouvelle star du Grand écran. Tu rencontreras l'homme de ta vie sur le tournage d'un film et vous ferez l'affiche des plus grands magazines. Imagine.

    Je ne pus m'empêcher de rire en voyant Mae-Ann imiter un cadre avec ses mains. Lorsque j'avais vu ce casting, j'avais immédiatement pensé à elle. En fait, je savais que ça pouvait être un moment amusant, mais j'espérais secrètement qu'elle réussisse. Je ne demandais pas à ce qu'elle obtienne le premier rôle, mais un secondaire qui lui permettrait de quitter la ville pendant quelques semaines, et surtout qui lui procurerait un peu de satisfaction et de confiance en elle. Après les cruautés que son frère lui infligeait, ça ne pouvait pas lui faire de mal.

    - J'avais pas pensé à ça, mais pourquoi pas ! Si je pouvais trouver l'homme de ma vie... Ce serait franchement amusant.

    J'effaçais la pensée nostalgique qui me mena à Hermès d'un geste de la tête.

    - Ou peut-être qu'on sera prises toutes les deux, et qu'on sera le nouveau duo star d'Hollywood. Imagine, on serait invitées à toutes les grandes premières et à toutes les soirées VIP, et on y serait ensemble ! On serait les nouvelles Drew Barrymore et Cameron Diaz, ou dans un tout autre genre, Rihanna et Katy Perry.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2523-azylis


avatar
Mae-Ann Reynolds
→ messages : 346
→ job : Artiste peintre : Woodlands Art League
→ quartier : Creekside Park
→ avatar : Ashley Smith
→ crédit : Satellite Haze


a pinch of salt
→ âge du perso: 24 ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Mer 7 Aoû - 13:42


Azylis Ҩ Mae-Ann
cYou dry me tears if I'm crying

 
Mae s'imagina aux bras de sa meilleure amie, toutes deux vêtus de robes de créateurs hypra coûteuses. « On tentera notre chance, après tout on a des chances de réussir aussi bizarrement que cela puisse paraître. » dit-elle déterminée. Après tout, beaucoup de grandes stars avaient commencé en bas de l'échelle. Tout grande histoire a un commencement. La chance pourrait vraiment tourner pour elle et elle se retrouverai sous les feux de la rampe du jour au lendemain. Elle se lava et approcha sa chaise de celle de Azylis. « Hmm... Et les amours ? Je veux tout savoir. Tu as l'air  nostalgique... » Elle plongea son regard dans le sien, le genre de regard qui n'autorisait aucune réponse, elle ne pouvait éluder ce sujet de conversation. La vie amoureuse de Mae-Ann ressemblait un peu au désert de Gobi. Il n'y avait rien. Elle flashait sur ses gens qui principalement, l'appréciait pour son sourire franc et... sa poitrine généreuse. Elle finissait par prendre l'habitude recaler ce genre de personne ou alors elle comptait sur Azylis pour lui dire les choses en face. Beaucoup de fois elle avait entendu « Il ne regarde que tes seins ! Ouvre les yeux! » Elle croyait pourtant désespérément au prince charmant qui viendrait un jour la sauver du calvaire qu'elle vivait quand son frère était dans les parages. Elle pensait qu'elle recevrait un baiser d'amour qui la délivrerait de la malédiction qui s'était abattu sur elle. Pauvre naïve... Elle prit la main de sa meilleure amie dans la sienne. « Un prince charmant en vue n'est-ce pas ? Dis tout à Tata Mae.»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2838-mae-ann-i-see-your-true-colours-that-s-why-i-love-you#71551


avatar
Azylis Swan
→ messages : 1185
→ job : guichetier(e) au Cinemark
→ quartier : Sterling Ridge
→ avatar : Abbey Lee Kershaw
→ crédit : bazzart
→ multinick : Nope.


a pinch of salt
→ âge du perso: 20 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Mer 14 Aoû - 10:53


    - On tentera notre chance, après tout on a des chances de réussir aussi bizarrement que cela puisse paraître.

    Je regardais ma meilleure amie avec un regard amusé, visiblement la tension était retombée. Je ne savais jamais vraiment que faire dans un tel moment, si ce n'est lui montrer que j'étais là, qu'elle pouvait compter sur moi. En parlant d'autre chose, nous avions finalement laissé de côté ses problèmes, et elle semblait l'apprécier. Je revins à ce qu'elle venait de me dire, et acquiesçais. Après tout c'était vrai, nous aussi on avait nos chances.
    Et puis Mae se leva et se rapprocha de moi. Elle prit un de ses regards malicieux qui me faisaient toujours rire, et me lança une bombe.

    - Hmm... Et les amours ? Je veux tout savoir. Tu as l'air nostalgique... Un prince charmant en vue n'est-ce pas ? Dis tout à Tata Mae.»  »

    Une fois le sujet abordé, j'aurais presque préféré retourner à ses problèmes. Elle me regardait avec force, comme si cela lui permettrait de lire dans mes pensées. Je n'avais aucune échappatoire, et lorsqu'elle prit ma main dans la sienne j'eus très envie de partir en courant. Je la regardais tout d'abord un peu amusée, et puis en repensant à mes histoires sentimentales, mon visage changea sans doute du tout au tout. Je n'avais pas de nouvelles d'Hermès, comme elle devait s'en douter. En effet, dans le cas contraire elle aurait tout de suite reçu un appel, ou je me serais rapidement trouvée à sa porte. Mais Hermès n'était plus ma principale préoccupation. Je prenais alors un regard un peu blasé, reflet de ma gène, de mon dégoût pour moi-même.

    - Je... J'ai couché avec Chris.

    Mon meilleur ami. Celui avec qui je partageais tout, le seul sur qui, en dehors de Mae, je pouvais compter. J'étais persuadée d'avoir tout gâcher, ça me paraissait plutôt évident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2523-azylis


avatar
Mae-Ann Reynolds
→ messages : 346
→ job : Artiste peintre : Woodlands Art League
→ quartier : Creekside Park
→ avatar : Ashley Smith
→ crédit : Satellite Haze


a pinch of salt
→ âge du perso: 24 ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Jeu 15 Aoû - 18:56


Azylis Ҩ Mae-Ann
You dry me tears if I'm crying

 
Elle eut un léger mouvement de recul. Le problème quand on a un meilleur ami auquel on tient énormément et qu'on aime très fort, c'est qu'il y a des règle. La plus importante étant ne jamais coucher avec. « Chris... Chris ? Ou...Chris, un autre ? » Mae se rendit vite compte que la question n'était très fûtée. Azylis avait couché avec Chris, son meilleur ami. Ouais. Mae comprenait mieux cet air étrange qu'elle avait lu sur les traits de sa meilleure amie. Bien que Mae-Ann n'ait jamais vraiment eu l'occasion de le rencontrer elle avait moult fois entendu parler de lui et connaissait leur relation. Elle poussa un léger soupire. « Ne sois pas aussi dure avec toi-même. Je suppose que ce sont des choses qui arrivent. » dit-elle, d'un ton à moitié interrogateur. Elle était bien sûr au courant de toutes les avancé de sa relation avec Hermès. Et pour le moment tout n'allait pas très bien. Elle essayait tant bien que mal de trouver les bonnes choses à dire. « Et..Il en pense quoi lui ? Il ne faudrait pas que cela change quelque chose à votre relation, ça serait dommage... » Mais ça, Azylis devait déjà en être consciente. « Te connaissant, je sais que tu te jettes la pierre. Essaie de ne pas trop y penser. C'est peut-être pas si terr...Ce que j'essaie de dire c'est que... Il faut être deux pour faire ces choses-là. Enfin, sur le principe...» Elle n'était définitivement pas douée pour rassurer et réconforter les gens. Sa franchise finirait par la nuire. Mais le problème était qu'en soi, elle ne savait pas trop quoi dire. Elle avait couché avec Chris... Ce qui était fait était fait. « Ne tombe pas amoureuse de lui. Là, ca serait vachement problématique, en toute franchise. » Elle la regardait avec de grands yeux, mais on y lisait de la préoccupation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2838-mae-ann-i-see-your-true-colours-that-s-why-i-love-you#71551


avatar
Azylis Swan
→ messages : 1185
→ job : guichetier(e) au Cinemark
→ quartier : Sterling Ridge
→ avatar : Abbey Lee Kershaw
→ crédit : bazzart
→ multinick : Nope.


a pinch of salt
→ âge du perso: 20 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Mar 20 Aoû - 16:04


    J'avais honte, terriblement honte. Non pas que mon meilleur ami fut un mec pas commode, un mec louche ou un mec moche, mais justement : il s'agissait de mon meilleur ami. Je ne savais pas si c'était le côté interdit de l'acte, ou simplement le fait que c'était un merveilleux coup au lit, mais j'avais trouvé ça terriblement bon, ce qui accentuait d'avantage ma gène. La réaction de Mae fut un peu prévisible, j'aurais très certainement eu la même si elle m'avait annoncé une bombe comme celle-là. "Chris... Chris ? Ou...Chris, un autre ?". Elle manquait franchement de tact pourtant, je ne pouvais pas lui en vouloir. "Je t'assure, j'aurais vraiment préféré que ce soit un autre Chris". Pourtant ce n'était pas le cas, et je ne pouvais plus rien faire pour changer ça. Je regardais maintenant mes doigts, que je tordais dans tous les sens. Il y avait pire, comme les problèmes qui avaient poussé ma meilleure amie à sonner à ma porte à une heure tardive, et je m'en voulais de l'embêter avec mes problèmes. Mais elle n'aurait de toute façon pas lâché l'affaire, et inconsciemment, j'avais besoin d'en parler à quelqu'un. "Ne sois pas aussi dure avec toi-même. Je suppose que ce sont des choses qui arrivent". Je relevais lentement la tête, un léger sourire au coin des lèvres. Elle avait l'air si peu convaincue de ces propos que je ne risquais pas vraiment de la croire, et ça m'amusa. Elle avait essayé, et elle m'avait au moins redonné le sourire, je lui en était reconnaissante. Je ne cherchais toutefois pas à répondre, et attendais tranquillement qu'elle reprenne la parole. "Et..Il en pense quoi lui ? Il ne faudrait pas que cela change quelque chose à votre relation, ça serait dommage...". Honnêtement, je n'en avais pas la moindre idée, et je ne m'étais pas inquiétée de comprendre, ni même de savoir ce qu'il en pensait. Tout ce que je voulais actuellement, c'était ne plus le voir. Pendant un certain temps du moins.
    "Je ne sais pas, je l'évite. C'est pas la meilleure solution, mais c'est la seule que j'ai trouvée". C'était aussi une des seules possibilités qu'il m'avait laissé finalement. S'il n'avait pas fuit, nous aurions peut-être put parler calmement, entre amis. Je lui aurais sans doute rejeté la faute parce que j'étais ivre, mais ça aurait finit par passer. C'est ce que j'imaginais du moins. "Te connaissant, je sais que tu te jettes la pierre. Essaie de ne pas trop y penser. C'est peut-être pas si terr...Ce que j'essaie de dire c'est que... Il faut être deux pour faire ces choses-là. Enfin, sur le principe...". Je souriais de nouveau, elle avait vraiment les mots qu'il fallait Mae. Mais elle ne savait pas tout, et ne pouvait donc pas comprendre l'état dans lequel je me trouvais. Il fallait que lui dise. "Mae je... J'avais trop bu, j'ai sonné à sa porte au beau milieu de la nuit et je l'ai réveillé. Je pouvais à peine marcher donc il m'a aidé à entrer, et puis on a parlé. Après, je te fait pas un dessin tu es assez grande pour comprendre. Le truc tu vois, c'est que j'étais bien trop saoule pour comprendre ce qu'il se passait, et que le lendemain matin quand je me suis réveillée à moitié à poil, il avait disparu". Et c'est ça, qui m'avait fait le plus souffrir. Il avait du avoir tellement honte d'avoir couché avec une fille comme moi, qu'il avait prit la fuite. Je ne devais pas être assez bien pour lui finalement.
    "Ne tombe pas amoureuse de lui. Là, ca serait vachement problématique, en toute franchise". J'avalais une grande gorgée d'eau, et la regardais dans les yeux, un nouveau sourire faisant son apparition dans le coin des lèvres. "Ne t'inquiète pas pour ça, Hermès m'a vacciné contre ce genre de relation". Tomber amoureuse de mon meilleur ami d'enfance avait pu paraître génial au début, j'en avais finalement beaucoup plus souffert par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2523-azylis


avatar
Mae-Ann Reynolds
→ messages : 346
→ job : Artiste peintre : Woodlands Art League
→ quartier : Creekside Park
→ avatar : Ashley Smith
→ crédit : Satellite Haze


a pinch of salt
→ âge du perso: 24 ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Ven 23 Aoû - 18:06


Azylis Ҩ Mae-Ann
You dry me tears if I'm crying

 
Mae-Ann se demanda ce qu'elle aurait fait si elle avait été dans la même situation que sa meilleure amie. Sans doute aurait-elle fait comme elle et aurait évité Chris. Même si au fond d'elle même, quelque chose lui disait que ce n'était pas la meilleure chose à faire. Elle resta silencieuse et écouta le reste de l'histoire. Tout devenait bien plus clair maintenant. Plus Azylis en disait plus un seul mot se formait dans l'esprit de Mae. Quand la jeune blonde eut fini son récit, Mae ouvrit la bouche. « Le salopard. » Elle l'avait dit comme on faisait claquer un fouet dans l'air. Un bruit sec. Qui pourrait presque glacer le sang. Elle l'avait dit, elle était bien trop saoule pour comprendre ce qu'il se passait. Dans l'esprit de Mae, tout était de al faut de Chris. Et le fait qu'ils soit partit au petit matin la mettait pour ainsi dire, en colère. « On peut parler franchement ? Après tout on est entre nous. » Elle prit une grande inspiration. « Je suis vachement en colère contre lui. » Elle voulut son ton plus dur mais elle n'arrivait pas à parler durement en face d'Azylis. « Le fait qu'il t'ai laissée toute seule au petit matin c'est juste...horrible et blessant. Et vexant. » Mae se dit alors que la première chose qu'elle ferait si elle croisait Chris, serait de le gifler. De là à savoir si elle le ferait vraiment, ça restait à voir. Mais elle avait mal pour sa meilleure amie. « Je me sens tellement mal pour toi. Mais il faut quand même que tu mettes les choses au point avec cet imbé...avec Chris. Comment a t-il pu te faire ça ? » Elle se posait la question plus à elle-même qu'à sa meilleure amie.  Elle prit une profonde inspiration et tenta de se calmer. « Quant à Hermès, n'en parlons même pas... » Elle prit Azylis dans ses bras et la serra fort. « Si j'avais été peste j'aurai appelé Chris et je lui aurais passé un savon sans rien te dire. » Mais elle n'en ferait rien. Un acte comme ça aurait pu aggraver la situation et tourner au désavantage d'Azylis. Ou alors le Chris en question aurait pu comprendre à quel point son acte avait blessé Arylis en voyant sa meilleure débarquer passablement irritée. Elle soupira.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2838-mae-ann-i-see-your-true-colours-that-s-why-i-love-you#71551


avatar
Azylis Swan
→ messages : 1185
→ job : guichetier(e) au Cinemark
→ quartier : Sterling Ridge
→ avatar : Abbey Lee Kershaw
→ crédit : bazzart
→ multinick : Nope.


a pinch of salt
→ âge du perso: 20 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Jeu 5 Sep - 13:06


    Je savais bien qu'éviter Chris n'était pas une bonne idée, je savais qu'il y avait mieux à faire. Mais je redoutais bien trop la confrontation. Je l'avais sans doute un peu trop idéalisé, et j'avais du mal à accepter la réalité, ce qu'il avait fait. Ce qu'on avait fait. Contre toute attente, j'appréciais l'aide de Mae. Je n'avais pas vraiment eu envie de lui en parler, comme si garder tout ça pour moi me permettait de croire que ça n'était pas arrivé. Mais elle était là, et elle n'avait pas du tout l'air de me juger. J'avais encore un fois abusé de l'alcool, ce qui m'avait poussé à accumuler un coup d'un soir. Et elle s'en fichait ! Du moins elle ne laissait rien paraître, même si ce coup d'un soir se trouvait être mon meilleur ami. Et en plus de ça, elle eut un réaction qui me plut tout particulièrement. " Le salopard. " C'était exactement ce que j'avais besoin d'entendre, et elle l'avait dit. Bien sur nous étions deux pour faire une telle chose, mais ça me faisait du bien de penser qu'il était majoritairement responsable. "Je ne te le fais pas dire". Nous avions l'air plutôt d'accord, ça me soulageait. " On peut parler franchement ? Après tout on est entre nous ". Son air sérieux, tout comme sa grande inspiration, me fit peur toutefois, j’acquiesçais. " Je suis vachement en colère contre lui. Le fait qu'il t'ai laissée toute seule au petit matin c'est juste...horrible et blessant. Et vexant. " Nous étions vraiment sur la même longueur d'onde. Ce que c'était bon, d'avoir une amie si proche ! Avant ça, je n'avais qu'Hermès comme véritable ami, et il faut dire qu'un mec reste un mec, et qu'il ne pouvait pas toujours me comprendre. A Woodlands, j'avais Mae à qui je pouvais tout dire, et c'était vraiment parfait. " Je me sens tellement idiote...". A tel point que j'osais à peine me regarder dans le miroir. Comment avais-je pus faire une telle chose ? L'alcool n'excusait pas tout. " Je me sens tellement mal pour toi. Mais il faut quand même que tu mettes les choses au point avec cet imbé...avec Chris. Comment a t-il pu te faire ça ? ". J'aurais aimé pouvoir lui répondre, mais je n'en avais pas la moindre idée. Mais pour pouvoir le lui demander en personne, il fallait bien que j'accepte de le voir... " Tu as raison, mais je vais attendre un peu de digérer tout ça avant. Quand je serais prête, je l’appellerais. Et puis on était deux, je peux pas tout lui reprocher...". Il ne m'avait tout de même pas violé ! Et puis si vraiment je n'en avais pas voulu, je l'aurais bien repoussé et ça, je n'en avais aucun souvenir... Je crois que c'est ce qui me faisait le plus peur. Avoir du désir pour son meilleur ami n'était pas spécialement sain. " Quant à Hermès, n'en parlons même pas... ". Mae me prit dans ses bras et je me sentis bien, tellement mieux ! Je souriais à ce qu'elle venait de me dire, préférant moi aussi ne pas m'éterniser sur le sujet Hermès. Peut-être que cette histoire avec Chris avait finalement du positif, et m'avait fait passer à autre chose. Mais j'avais du mal à y croire. " Si j'avais été peste j'aurai appelé Chris et je lui aurais passé un savon sans rien te dire". Je priais alors mentalement pour qu'elle ne le fasse jamais, ça n'aurait pas arrangé les choses. Ou bien peut-être que si, il aurait alors réalisé à quel point il avait merdé. Mais j'étais persuadée que le nombre d'appels manqués que j'avais laissé en suspens me le prouvaient déjà. "Alors merci de ne pas l'avoir fait, je ne suis pas sure que ça aurait arrangé quoique ce soit !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2523-azylis


avatar
Mae-Ann Reynolds
→ messages : 346
→ job : Artiste peintre : Woodlands Art League
→ quartier : Creekside Park
→ avatar : Ashley Smith
→ crédit : Satellite Haze


a pinch of salt
→ âge du perso: 24 ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Dim 8 Sep - 16:16


Azylis Ҩ Mae-Ann
You dry me tears if I'm crying

 
Mae savait très bien qu'elle devait laisser Azylis régler ce problème toute seule. Après tout c'était son meilleur ami à elle, et venir rajouter son grain de sel ne ferait sûrement qu'empirer le problème. Elle se demanda alors ce qu'elle ferait si la même chose se reproduisait avec son partenaire sur la glace. Elle aurait probablement chercher à l'éviter également. Elle soupira et embrassa longuement sa meilleure amie sur la joue. Elle sentait la fatigue monter peu à peu. « Tu me raconteras comment ça s'est passé quand tu lui auras parlé. » Elle lui fit un sourire radieux et l'embrassa de nouveau sur la joue. « Si tu savais à quel point je suis contente que tu sois ma meilleure amie. » Azylis représentait l'un des faisceaux de lumières les plus importants dans la vie de Mae et elles le savaient toutes les deux. Heureusement que jusqu'ici elles s'étaient rarement disputé. Soudain un éclair de lucidité traversa l'esprit de Mae-Ann. « J'ai quelque chose pour toi. »  Elle se lava et alla fouiller dans son sac. Elle fut obligé de le vider sur le canapé pour trouver ce qu'elle voulait. Elle était étrangement surprise de voir tout ce que son sac contenait. Il y avait là des choses assez insolites mais peu importe. Elle sortit une pochette contenant deux billets. Elle revint vers sa meilleure amie. « Tiens, c'est pour toi. Je me suis dit que ça te ferait plaisir. Ce sont des tickets pour le prochain spectacle de patinage artistique du club. J'aimerais que tu viennes me voir. » Il y avait deux billets dans la pochette. Les abrutis à l'accueil avait pensé que Mae avait aussi besoin d'un ticket alors qu'elle serait en train de faire des pirouettes sur la glace. De toutes façon elle les avait eu gratuitement. « Il y a deux tickets. Tu peux venir avec qui tu veux, du moment que tu viens ! Peut-être que si vous êtes réconciliés d'ici là, tu pourras venir avec Chris ? Et comme ça je pourrais le rencontrer. S'il te plaît. Viens. Viens. Viens. » On sentait presque une menace dans sa voix mais c'était plus une supplication. « En plus ce sont des bonnes places, tu seras tout devant. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2838-mae-ann-i-see-your-true-colours-that-s-why-i-love-you#71551


avatar
Azylis Swan
→ messages : 1185
→ job : guichetier(e) au Cinemark
→ quartier : Sterling Ridge
→ avatar : Abbey Lee Kershaw
→ crédit : bazzart
→ multinick : Nope.


a pinch of salt
→ âge du perso: 20 ans.
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Dim 15 Sep - 19:38


    " Tu me raconteras comment ça s'est passé quand tu lui auras parlé ". Elle me fit un de ses magnifiques sourires, et m'embrassa sur la joue. " Promis ! ". J'avais beau haïr ce genre de conversation, je devais avouer que j'aimais beaucoup que ma meilleure amie me réconforte. Je n'avais jamais eu d'amie proche avant elle, et bien que je ne m'en étais pas rendue compte jusque là, un avis féminin était vraiment ce qu'il me fallait de temps en temps. Puisque j'avais perdu ma mère jeune, que l'unique ami que j'avais eu durant mon enfance était Hermès, et que ma tante et mon n'étions pas suffisamment proches, Mae était en quelque sorte la première fille a avoir de l'influence sur ce genre de choses. " Si tu savais à quel point je suis contente que tu sois ma meilleure amie". Visiblement, nous étions sur la même longueur d'onde, et sa remarque me fit sourire. Je l'embrassais à mon tour sur la joue, et appuyais légèrement sur le bout de son nez avec mon doigt. " Je suis vraiment chanceuse de t'avoir rencontrée ". J'aimais bien ces petits moments rares durant lesquels on avouait à nos proches à quel point on tenait à eux, mais je restais une amatrice dans ce domaine, c'est pourquoi je fus quand même un peu soulagée qu'elle change de sujet de conversation. " J'ai quelque chose pour toi ". Elle se leva alors et prit quelque chose dans son sac qu'elle rapporta à la table. Mais avant ça, elle fut obligée de vider son sac sur le canapé, et je me fis la réflexion que c'était un truc de fille d'entasser des tas de choses à l'intérieur. Plus ils étaient grands, et plus ils étaient pleins d'objets pour la plupart inutiles. Finalement, elle me tendit une pochette. Je n'eus pas le temps de me demander ce qu'elle contenait, puisqu'elle me l'expliqua rapidement.  " Tiens, c'est pour toi. Je me suis dit que ça te ferait plaisir. Ce sont des tickets pour le prochain spectacle de patinage artistique du club. J'aimerais que tu viennes me voir. Il y a deux tickets. Tu peux venir avec qui tu veux, du moment que tu viens ! Peut-être que si vous êtes réconciliés d'ici là, tu pourras venir avec Chris ? Et comme ça je pourrais le rencontrer. S'il te plaît. Viens. Viens. Viens ". Je l'avais déjà vu patiner, et une chose était sure : elle n'avait pas besoin de me supplier pour que je retourne la voir. J'avais été totalement épatée de ce qu'elle savait faire la première fois que je m'y étais rendue. J'étais parfois allée la voir par la suite, mais il était vrai que ça faisait un petit moment que je n'y avais pas remis les pieds, c'était l'occasion. " Je ne pense pas trop qu'il faut compter sur Chris, mais si jamais ça s'arrange entre nous, je te promets que je te le présenterais, enfin ". Plus le temps passait, et plus j'avais du mal à imaginer que nous puissions trouver un terrain d'entente. Mais peut-être que ce n'était qu'une mauvaise passe, et que mes deux meilleurs amis finiraient enfin par se rencontrer. " En plus ce sont des bonnes places, tu seras tout devant ". Je rigolais légèrement, amusée par sa façon d'insister. Je la serrais dans mes bras avant de l'embrasser une nouvelle fois sur la joue. " Je te remercie pour les places, évidemment que je viendrais ! ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2523-azylis


avatar
Mae-Ann Reynolds
→ messages : 346
→ job : Artiste peintre : Woodlands Art League
→ quartier : Creekside Park
→ avatar : Ashley Smith
→ crédit : Satellite Haze


a pinch of salt
→ âge du perso: 24 ans
→ fiche de relations:

MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   Dim 29 Sep - 11:49


Azylis Ҩ Mae-Ann
You dry me tears if I'm crying

Mae-Ann sourit. Elle était contente, même si il n'était absolument pas sûr qu'elle recontre enfin le fameux Chris en question. Elle se leva et alla ranger le bordel qu'elle avait installé sur le canapé de sa meilleur amie, il faudrait qu'elle apprenne à faire le tri entre ce qui était important de mettre dans son sac à main et ce qui ne l'était pas. Parfois, son propre manque d'organisation la surprenait. Elle attrapa son pyjama et fila dans la salle de bain, tandis que Azylis s'installait dans la chambre. La jeune blonde prit une douche très chaude et repensa aux événements de la journée. Quand les jeunes filles se trouvèrent allongées dans le lit, elle parlèrent de tout et de rien pendant un bon moment et finalement les yeux de Mae commençèrent à se fermer et elle sombra lentement dans les bras de Morphée. Il faudrait tôt au tard qu'elle rentre chez elle et affronte son frère qui n'avait sûrement pas dû être ravi qu'elle parte avec précipitation. Elle prendrait cher, mais elle s'était ressourcée après de sa meilleure amie et elle avait un peu moins peur maintenant.

Elle rêva de choses joyeuses ce soir là. Elle se réveilla très tôt le lendemain matin, sans faire de bruit elle fila dans la cuisine prendre quelque chose à boire. Elle regarda autour d'elle et elle finit par se dire qu'elle aurait aimer vivre tranquillement comme sa meilleure amie. Vivre sans craindre le week-end comme une vampire craint la lumière du soleil. Elle avait souvent pensé à déménager et rester avec Azylis le temps de trouver un autre endroit ou loger mais elle arrivait toujours à la conclusion que si elle quittait la maison, sa maison, il aurait gagné, elle aurait été lâche. C'était chez elle, et elle ne voulait pas partir. Quitte à souffrir. Il fallait que ce soit lui qui parte. Mais tout ça était bien évidemment plus facile à dire qu'à faire. Elle retourna dans la chambre et réveilla doucement Azylis. « Non, non, reste allongée. Je m'en vais. Je veux pas m'imposer plus longtemps. Il faut que je rentre de toutes façons. Je t'appelle une fois là bas, promis. » Elle lui sourit et l'embrassa sur le front avant de filer sur la pointe des pieds. Elle attrapa son sac et referama la porte doucement derrière elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fireinthekitchen.net/t2838-mae-ann-i-see-your-true-colours-that-s-why-i-love-you#71551



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]   

Revenir en haut Aller en bas
 

You dry my tears if I'm crying. [Azylis & Mae-Ann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire in the Kitchen :: LES QUARTIERS RESIDENTIELS :: alden bridge :: 1306 Maymont Way-